5 conseils pour lancer son marketing vidéo

5 conseils pour lancer son marketing vidéo

Difficile, aujourd’hui, d’échapper à un article faisant l’éloge de la vidéo comme outil de communication. Et ce, quel que soit le contexte, le sujet ou la cible. Les réseaux sociaux non spécialisés ont fini par intégrer la vidéo dans leur flux. D’abord Facebook, puis Twitter et, le dernier en date, Instagram le leader mondial du partage de photos, autrement dit, d’images fixes…

Un jour ou l’autre, il faudra donc que vous aussi franchissiez le pas. Voici quelques conseils pour vous aider à le faire.

1 – Définir un budget

Comme tout support de marketing, la vidéo a un cout. Que vous la réalisiez en interne ou que vous la sous-traitiez, il vous faudra prendre en compte trois éléments :

  • le matériel
  • la réalisation
  • le montage – postproduction.

2 – Définir un contenu

Décider de faire une vidéo, c’est bien ; mais pour raconter quoi ? Un petit brainstorming autour des 5 W bien connus des journalistes peut vous aider à mettre vos idées au clair.

  • What : Que voulez-vous raconter ?
  • When : Quand cette histoire s’est-elle déroulée ?
  • Where : Où cette histoire a-t-elle eu lieu ?
  • Who : Quels sont les protagonistes de l’histoire ?
  • Why : Pourquoi voulez-vous raconter cette histoire ?
  • How : Comment voulez-vous la raconter ?

Pour résumer, il vous faut déterminer un sujet (what ?), un contexte (when ? where ? who ?), un objectif (why ?) et une façon (how ?)

Par exemple, si vous vouliez faire un sujet vidéo sur le démarrage d’une nouvelle ligne de fabrication, les réponses aux questions ci-dessus pourraient ressembler à ça :

  • What : Démarrage de la ligne de fabrication C
  • When : Dans trois semaines
  • Where : Dans notre site de Vierzon
  • Who : PDG, Directeur d’usine, Chef de fabrication, Opérateurs
  • Why : Montrer à nos partenaires, clients et fournisseurs, que l’on est une entreprise dynamique qui continue d’investir et de se développer.
  • How : Expliquer le fonctionnement de cette nouvelle chaine, sa configuration, sa performance, sa flexibilité, etc. à travers des images de la chaine en action et des commentaires des protagonistes.

3 – Etre source de valeur

Le but d’une vidéo est, bien sûr, de faire parler de vous et, autant que possible, en bien.

Il faut donc que votre vidéo rencontre un certain succès, pour être vue et relayée sur les réseaux sociaux. Pour cela, il faut qu’elle présente un intérêt pour celui qui la regarde. Cet intérêt peut être informatif, instructif ou distrayant.

4 – Déterminer une durée.

Pas vraiment de règle en la matière, si ce n’est que nous vivons une époque où les gens sont pressés et très sollicités. Autrement dit, il faut les accrocher dès le début et les garder en les intéressant. C’est tout le challenge. Bien sûr, la tendance est au format court. Mais si votre vidéo apporte une valeur ajoutée certaine pour celui qui la regarde – par exemple un mode d’emploi, des conseils de mise en œuvre, la présentation de caractéristiques, – il la regardera jusqu’au bout. Et la relaiera.

5 – Promouvoir la vidéo

Car là est le nerf de la guerre : que cette vidéo soit vue ! À vous de la promouvoir via les réseaux sociaux en la postant directement ou via un lien vers votre site web.

À vous de tourner !

Image courtesy of adeldemeyer.com